Anti-TNF alpha par voie intraveineuse ou par voie sous cutanée ?

cocqpit

AntiTNF α par voie intraveineuse ou par voie sous cutanée : quelle est la préférence des patients et quel est l’impact du mode d’administration sur la qualité de vie et la prise en charge ?

Telle sont les questions posées par COQC-PIT, une étude globale de la prise en charge de la maladie de Crohn par antiTNFα intraveineux ou sous-cutanés. Il est proposé aux patients débutant un traitement par anti TNF α de répondre à des questionnaires sur l’impact du mode d’administration, sur la qualité de vie, les préférences, la satisfaction, l’adhérence au traitement et la prise en charge globale. Cette étude est réalisée en partenariat avec l’afa.

  • La maladie de Crohn touche environ 1 personne sur 1000, préférentiellement des adolescents et jeunes adultes (15-30 ans). Le traitement des formes modérées à sévères s’est considérablement modifié par l’utilisation depuis quinze ans des traitements anti-TNFα. L’Infliximab (Rémicade®, Remsima®, Inflectra® ) est administré en perfusion intraveineuse (IV) en hospitalisation de jour et l’Adalimumab (Humira®) par injection sous-cutanée (SC) réalisée à la maison. La qualité de vie des patients semble s’améliorer sous anti-TNFα, mais l’impact du mode d’administration IV ou SC a été peu étudié.
  • Connaître les différents paramètres relatifs aux préférences des patients pourrait aider à une nouvelle organisation des soins adaptés à ces préférences. Et de ce fait améliorer la prise en charge globale du patient et son adhésion au traitement.

Objectif principal

Estimer l’impact sur la qualité de la vie des patients du mode d’administration SC par rapport au mode IV des anti-TNFα et identifier les facteurs multidimensionnels (individuels, liés à la maladie, à l’organisation des soins et aux préférences des patients) influençant de façon significative la qualité de vie des patients atteints de maladie de Crohn.

Objectifs secondaires

  1. Analyser les préférences des patients pour chacune des voies d’administration du traitement anti-TNFα par la méthode des choix discrets à M0 et étudier l’influence de l’expérience des traitements sur les préférences des individus (étude de la stabilité des préférences dans le temps) à 6 mois.
  2. Analyser la perception, le bien-être, la satisfaction, le comportement de co-création et le contrôle perçu des patients par l’utilisation d’échelles de mesure propres aux sciences de gestion (Volet « Marketing de la santé »).
  3. Analyser la structuration du parcours de soins, les évolutions des métiers des professionnels de santé impliqués dans ce parcours relatif à la maladie de Crohn, et les attentes des patients par la mise en place d’entretiens téléphoniques semi-directifs auprès des personnes atteintes de la maladie de Crohn (volet « Ressources humaines»).
  4. Evaluer l’observance des patients atteints de la maladie de Crohn et traités par anti-TNFα SC à 2, 4 et 6 mois.
  5. Calculer le coût total sur 6 mois pour l’Assurance-Maladie et l’impact budgétaire à 5 ans de la prise en charge de ces patients, pour l’Assurance maladie, selon la voie d’administration du traitement et les modalités d’accompagnement du patient (infirmière libérale, éducation thérapeutique…).
  6. Evaluer l’efficience des stratégies d’administration IV et SC en calculant le rapport coût- utilité différentiel.

Sept centres hospitaliers sont impliqués dans cette étude.

CHRU de Tours, CHU de Rennes, CHU de Nantes, CHU de Bordeaux, CHU de Poitiers, CHU d’Angers, CHU de Rouen, CHU de Clermont-Ferrand, CH de Blois et CHR d’Orléans.

Nombre prévu de patients dans l’étude

120 patients

Critères d’inclusion

  • être atteint d’une Maladie de Crohn
  • être âgé de plus de 18 ans
  • Débuter un traitement de la maladie par des antiTNFα IV ou SC
  • Avoir accès à un ordinateur et à Internet facilement
  • Durée de la recherche
  • La période d’inclusion est de 6 mois ( à compter de juillet 2016), le suivi est de 6 mois par patient.
  • En concret :
  • Il faudra se connecter sur une plateforme 2 à 3 jours avant la première cure de traitement antiTNF pour remplir les premiers questionnaires puis 2 à 3 jours avant chacun des RV de suivi habituel ( environ 2,4 et 6 mois après la première cure). Prévoir 30 à 40 minutes pour répondre à l’ensemble des questionnaires.
  • Sur l’ensemble des participants, 50 seront contactés par téléphone au début et à la fin de l’étude pour répondre à des questions supplémentaires dans un entretien de 15/20 minutes.
  • Les données sont cryptées et la connexion à la plateforme sécurisée.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus